Intérieur ou Extérieur ?

Vous voulez acquérir un British? Dans ce cas le meilleur pour lui sera L’INTÉRIEUR. 

Pourquoi? 

L'Intérieur est un environnement beaucoup plus sécurisé que l'extérieur..

Trop de dangers rodent autour du chat extérieur:

L’ESPÉRANCE DE VIE D'UN CHAT EXTÉRIEUR EST DE 4 ANS

 

- le danger de la route : votre chaton a été sevré dans un environnement sans accès a l'extérieur il n'aura pas la même méfiance que un chat de gouttière qui lui a ça dans l'âme car dans l'instinct est plus sauvage. Il ne sera pas revenir sur ses pas.

 

- le danger d'empoisonnement: votre chat sera tenter d'aller explorer vu qu'il ne connais pas ... beaucoup de gens empoisonnent les animaux (chats, chiens...) non seulement ça vous aurait aussi la flore certaines espèces de plantes, fleurs seront nocifs pour votre chat.

 

- le danger de vol: un chat de race peut facilement se faire enlever car généralement ce sont des chats très  sociables, beaux, gentils et influençables. Le vol de chats de race reste fréquents car on voit bien que ce n'est pas un simple chat de gouttière. 

 

- le danger de contaminations maladies: votre chat peut très bien être vacciné mais cela n'empêche pas qu'il puisse attraper la maladies ou des symptômes. Tout les chats d'extérieur ne sont pas vaccinés si votre chat le côtoie il y aura de fortes chance de contaminations. Il est impératif de faire vacciné votre animal chaque année car nous même pouvons ramener des virus, bactéries ou spores via nos vêtements ou nos chaussures.

 

Si vous êtes en appartement style a partir du premier veillez a ne pas donner accès au balcon ou fenêtre car le british est curieux il pourrait tomber se faire mal ou que ça soit fatale. Il existe pleins de moyen pour protéger ses fenêtres: moustiquaires très solides, filets, grilles ou même tasseaux en bois maintenue avec du grillage a poule votre chat en sera heureux de profiter de l'air ou même du soleil sur l'arbre a chat mais au moins IL SERA EN SECURITE.

Je vais vous imagez une histoire...

Je vais prendre en exemple Jarvis mon mâle British le papa des chatons

Il est en intérieur a l'habitude ne sort jamais puis un jour mince j'ai oublier de claquer ma porte d'entrée..

il n'aura pas bouger ni oser sortir car peureux au début et j'étais sur ma terrasse.

Le lendemain je me dis qu'il ne sortira pas donc je laisse ma porte ouverte de toute façon je suis encore sur la terrasse... puis je vois mon Jarvis s'avancer doucement mais hésitant quand même!

 

Quelques jours suivent je continue ma nouvelle habitude! je n'est pas précisé que Jarvis est un mâle entier c'est pour cela aussi qui'l est tenté de l'extérieur.. la stérilisation est impératif pour la sécurité et le bien être animal .

Un beau jour ça y est Jarvis est couché sur le seuil sur le tapis il bouge pas mais prend confiance de l'environnement je me rend compte que si on leur donne le bout de la main ils nous prennent le bras! mais je me dis qu' il n'ira pas loin !

Le lendemain il ira plus loin

Quelques jours encore après il sera sur la route alors que une minute avant il était sur le seuil! et la j'ai entendu un coup de frein j'ai ensuite compris que c'était le destin de mon chat que j'avais mis en danger à cause de penser que mon chat était malheureux en intérieur!  

 

CETTE HISTOIRE EST INSPIREE DE MALHEUREUX ACCIDENTS COURANTS CAR SOUVENT LES PERSONNES PENSENT QUE L'EXTERIEUR EST ADAPTER POUR UN CHAT.

GARDEZ VOTRE CHAT EN INTERIEUR VOUS AUREZ UN CHAT PLUS PRESENT ET PLUS CALIN

Aménager son intérieur pour le bien être de son chat

Un chat a besoin d’avoir des coins à lui, qui lui sont réservés, une pièce dans laquelle il se sent bien…

Il lui faut bien sûr ses propres gamelles d'eau et de nourritures, un coin pour dormir qui peut être un panier, un coussin ou même une caisse de transport dans laquelle vous placez un plaid…

Il lui faut également son propre bac à litières ou maison de toilette, un endroit qu’il peut gratter (griffoir, arbre à chat), un poste d’observation en hauteur qu’il peut escalader, l’accès à une fenêtre pour regarder dehors et quelques jouets.

Il est important de placer les aliments dans un coin calme, si le chat doit manger dans un lieu de passage, il ne sera pas rassuré. Changez l’eau tous les jours afin qu’elle reste fraiche.

De même la litière doit être placée dans un coin tranquille qui ne soit pas un lieu de passage, mais qui soit facile d’accès. Cette aire d’élimination doit être éloignée de l’aire d’alimentation. Le chat ne doit jamais être dérangé lorsqu’il est dans sa litière ni par un humain ni par un autre animal (attention aux chiens notamment qui aiment faire les curieux). La litière doit être nettoyée chaque jour (retrait des déjections et du sable souillé) et lavée entièrement chaque semaine.

La règle d’or est « une litière par chat + 1 ». C’est-à-dire que si vous avez 2 chats, il vous faut 3 litières, si vous avez 3 chats, 4 litières, etc…

Il est important de fournir au chat un endroit pour faire ses griffes, car les griffades font partie du comportement normal d’un chat et il est important pour une bonne cohabitation avec l’homme qu’il puisse faire cela sur un support adapté et dédié (pour ne pas qu’il endommage les murs ou le mobilier). Félicitez le, caressez le, lorsqu’il utilise son griffoir ou son arbre à chat afin que cela renforce son utilisation, que votre chat comprenne que c’est bien son endroit à lui pour faire ses griffades.

Un chat d’intérieur a besoin de voir l’extérieur, il appréciera d’avoir des postes d’observation lui permettant de voir par la fenêtre.

Les chats aiment avoir et garder le contrôle sur leur environnement, c’est pour cela qu’ils n’aiment pas le changement. Si vous devez changer quelque chose, le sable de sa litière, un jouet ou son alimentation, essayez de lui proposer, comme si vous lui laissiez le choix… Par exemple pour de nouvelles croquettes : proposez les dans une gamelle séparée à côté de la gamelle avec les anciennes croquettes pendant quelques jours… Dans la plupart des cas votre chat finira par gouter spontanément ces nouvelles croquettes et vous pourrez alors faire la transition alimentaire.